Du "village roumain" au "village global" ? Etude exploratoire sur la diffusion et l'appropriation des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans une école rurale en Roumanie (1)


Entre 2007 et 2010, nous avons effectué une recherche exploratoire sur la diffusion et l’appropriation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les écoles rurales en Roumanie ; cette recherche a donné lieu à la réalisation d’une enquête de terrain, de type ethnographique, dans l’école d’un village du département de Vaslui, au nord-est de ce pays. Les fondements de notre recherche ont été présentés dans deux articles, respectivement parus dans les revues Regard sur l’Est et Le Panoptique(2) . Dans deux autres articles, publiés dans ces mêmes revues(3), nous avons ensuite relaté la première et principale phase de l’enquête de terrain, menée durant l’été 2007, ainsi bien sûr que les premiers résultats auxquels elle a abouti. Après un second séjour sur le terrain fin avril/début mai 2009, qui visait à obtenir des données complémentaires par rapport à celles initialement obtenues, nous avons rédigé et présenté, à l’occasion du symposium international « École(s) et Culture(s) : Quels savoirs ? Quelles pratiques ? » (2-13 novembre 2009), un texte explicitant de manière détaillée et approfondie notre étude et les résultats jusqu’alors obtenus(4) ; cette présentation a également pris la forme d’un poster qui fut exposé durant ce symposium(5). Puis, en février 2010, nous avons effectué un troisième et dernier séjour sur le terrain, ultime phase de notre enquête, ce qui nous a permis d’obtenir de nouvelles données qui complètent et confortent les résultats que nous avions jusque-là dégagés. Dans le texte qui suit, nous présentons donc l’ensemble de cette recherche exploratoire sur la diffusion et l’appropriation des TIC dans les écoles rurales en Roumanie, l’enquête de terrain qui en découle et les résultats qui en ressortent. Le lecteur trouvera ici l’exposé certainement le plus abouti et le plus complet de notre étude. Signalons, pour terminer, que la question de la place et des enjeux de la traduction et de la reconstitution/restitution des repères culturels locaux dans le cadre de cette étude a été traitée dans une communication que nous avons soutenue lors du colloque international interdisciplinaire « Translation, Semiotics, Anthropology : transferring space and identity across languages » (25-26 février 2011)(6).

L’accès à cette ressource est réservé aux abonnés.
Pour veiller, partager, votre actualité scientifique francophone, abonnez-vous à partir de 4,5€

Du "village roumain" au "village global" ? Etude exploratoire sur la diffusion et l'appropriation des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans une école rurale en Roumanie (1)
Rédigé le Lundi 5 Septembre 2011

ISSN 2114-821X



Nous suivre...
Newsletter
Facebook
Twitter

Intégrer nos actus
Rss Rss

Partager...




Emplois & Concours


Galeries
Masque cimier zoomorphe
Peignes à tatouer, Exposition Lapita,ancêtres océaniens. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Exposition temporaire : Dans le blanc des yeux. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Buschmen
Sambō-KojinJapanese god included in the Buddhist pantheon as a "temporary manifestation"Japan. 19th centuryWood. H 47 cmFormer collections of the Musée archéologique, 1884Musée d’ethnographie de GenèvePhoto : J. Watts The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism9 September 2015 – 10 January 2016
Cavalier sur un caïman volant, Mandé, Exposition "Dogon", Musée du Quai Branly, 5 avril au 24 juillet 2011
Tripode Ding Récipient à aliments avec motifs rapportés
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
ChauvetSHSAnthropoweb18
Déguisement de Sourvaskar ( Bulgarie)
ChauvetSHSAnthropoweb121
Masque anthropomorphe
Exposition temporaire : Dans le blanc des yeux. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
RAMSÈS II (Sésostris) momifié l'an 1258 avant J.C. Pierre LOTI non momifié en l'an 1909
Exposition "Fleuve Congo", Quai Branly, 22 juin au 3 octobre 2010