La territorialité des pañas dans la terre de personne


Un des sujets les plus importants lorsqu’on parle de l’île de San Andrés c’est la terre et son appropriation par les habitants. D’un côté, on entend parler de l’appropriation abusive de la terre mené par le Gouvernement Central et aussi par les continentaux colombiens, appelés offensivement « pañas ». Mais on entend aussi un autre discours, cette fois dans un domaine plus privé, de la part des insulaires-raizales-natifs qui désirent vendre librement leur propre terre. Pour aller au-delà du simple point de vue de la possession, l’article aura comme objet de montrer comment le rapport avec la terre joue un rôle dans la construction d’un sens de propriété chez les « pañas » dans l’espace géographique qu’est la société insulaire de San Andrés.

L’accès à cette ressource est réservé aux abonnés.
Pour veiller, partager, votre actualité scientifique francophone, abonnez-vous à partir de 4,5€

La territorialité des pañas dans la terre de personne
Rédigé le Jeudi 23 Juin 2011


ISSN 2114-821X



Nous suivre...
Newsletter
Facebook
Twitter

Intégrer nos actus
Rss Rss

Partager...




Emplois & Concours


Galeries
Cavalier sur un caïman volant, Mandé, Exposition "Dogon", Musée du Quai Branly, 5 avril au 24 juillet 2011
Poupée Kachina
ratton_024
ChauvetSalledesLionsSHSAnthropoweb
Amulette
ChauvetSHSAnthropoweb84
Affiche Exhibitions
ChauvetSHSAnthropoweb43
Musée du quai Branly. Exposition temporaire : « Maori, leurs trésors ont une âme ». Du 4 octobre au 22 janvier 2012. Vue de l'exposition.
ChauvetSHSAnthropoweb10
Exposition temporaire : Dans le blanc des yeux. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Exposition temporaire : "Baba bling - Signes intérieurs de richesse à Singapour ". Du 05 octobre 2010 au 30 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
ratton_bangwa
ratton_expo_004