Les objets racontent Lattara



Les fouilles archéologiques du comptoir méditerranéen de Lattara (Lattes, Hérault) et de ses environs ont mis au jour de nombreux vestiges depuis leurs débuts en 1963 : rempart, maisons, rues, structures portuaires, nécropole... Les dizaines de milliers d'objets récoltés lors de ces fouilles constituent l'essentiel des collections du musée de site ouvert en 1986.


Ce catalogue, édité à l'occasion d'une exposition temporaire sur les découvertes marquantes faites à Lattes, en présente quelques centaines qui permettent d'écrire l'histoire d'un site fréquenté pendant près de 700 ans par les Gaulois, les Etrusques, les Grecs et les Romains, entre la fin du vie siècle avant notre ère et le lie siècle de notre ère. Des premières découvertes des années 1 g6o et 1970 faites par le Groupe archéologique Painlevé aux plus récentes de l'Institut national d'archéologie préventive (Inrap), en passant par les 27 années de fouilles du CNRS, c'est aussi une extraordinaire aventure humaine qui est évoquée ici, sur l'un des sites archéologiques majeurs de France.

Biographie de l'auteur

Lionel Pernet est conservateur du Patrimoine, directeur du musée archéologique Henri Prades, associé à l'UMR 5140 de Lattes. Son dernier ouvrage, "Armement et auxiliaires gaulois, IIe et Ie siècles avant notre ère", est paru aux éditions Monique Mergoil en 2010. Michel Py est directeur de recherche au CNRS, UMR 5140 de Lattes. Son dernier ouvrage, "Lattara (Lattes, Hérault), comptoir gaulois méditerranéen entre Etrusques, Grecs et Romains", est paru aux éditions Errance en 2009. Loïc Damelet est photographe au Centre Camille Jullian d'Aix-en-Provence.

Lundi 13 Décembre 2010
Sophie Haberbüsch

Sophie Haberbüsch