Taïga transes : Voyage initiatique au pays des chamans sibériens




II y a des voyages dont on ne revient pas indemne. Des expériences de vie irréversibles. Selon la théorie chamanique, l'homme tombe malade lorsqu'il perd son âme. C'est en allant jusqu'aux confins de la terre russe que Gala Naoumova a cherché une réponse à la détresse qui l'habitait. Mais ce voyage avait aussi un sens symbolique, la quête de la spiritualité perdue de l'Occident. Ce périple de plus d'un an a mené l'auteur de l'Amérique à la Russie, jusqu'au coeur de l'Asie centrale, aux racines de la foi spirituelle archaïque. Traditionnellement, la Sibérie a toujours été le lieu des miracles et des révélations, un territoire extrême qui incarne le franchissement des mondes. Gala Naoumova a assisté aux rituels des chamans, elle a écouté leurs récits mythiques et leurs chants, elle a observé leurs coutumes et leurs usages. Et si c'est en anthropologue qu'elle s'est d'abord penchée sur ces pratiques, c'est en tant qu'être singulier, à la recherche d'elle-même, qu'elle les a découverts et qu'elle nous les restitue.

Gala Naoumova est née à Saint-Pétersbourg. Docteur en sciences humaines, elle a vécu et enseigné en Allemagne, pays dont elle a adopté la nationalité et la langue. Traduit de l'allemand par Olivier Mannoni et du russe par Françoise Mancip-Renaudie.


Mercredi 28 Janvier 2015
Gala Naoumova

Gala Naoumova