L’intégration des organisations islamistes au jeu politique en question(s)
Infos pratiques
le Vendredi 15 Mars 2019
Description
L’Année du Maghreb Dossier de recherche 23 | 2020-II

L’intégration des organisations islamistes au jeu politique en question(s)

Sous la direction de :
Myriam Aït-Aoudia et Alia Gana

- Date limite de soumission des résumés (500 mots au maximum) : 15 mars 2019

Argumentaire
L’intégration des partis islamistes au jeu politique a fait l’objet de nombreux travaux, avec une attention particulière portée à l’exercice du pouvoir. Une ligne dominante se dégage : l’inclusion des partis islamistes au champ politique institué les conduit à développer une conduite « pragmatique » et une idéologie « modérée ». S’agissant du champ francophone, nombreuses sont les études de cas qui soutiennent cette thèse (notamment Tazaghart 2003 ; Amghar 2008 ; Dris-Aït Hamadouche 2009 ; Rachik 2013, Redissi, 2017). Les travaux à visée comparative présentent des conclusions similaires. Si la diversité interne de l’islamisme n’est plus à démontrer (des djihadistes aux partis politiques)...


Consulter l’appel à contributions sur le site de L’Année du Maghreb :
https://journals.openedition.org/anneemaghreb/4342