Persona grata L'art contemporain interroge l'hospitalité
Infos pratiques
du Mardi 16 Octobre 2018 au Dimanche 20 Janvier 2019
Musée national de l'histoire de l'immigration, Musée d'art contemporain du Val-de-Marne
Description
Une exposition. Deux lieux.
Le Musée d’art contemporain du Val-de-Marne et le Musée national de l'histoire de l'immigration proposent une exposition en deux lieux qui interroge la notion d’hospitalité à travers le prisme de la création contemporaine.

À l’heure où les débats sur l’accueil des migrants sont particulièrement vifs, le Musée national de l’histoire de l’immigration et le MAC VAL, Musée d’art contemporain du Val-de-Marne, s’associent pour interroger, à travers leurs collections respectives, le sens de l’hospitalité dans nos sociétés.

05_societerealsite_minisite
SOCIÉTÉ RÉALISTE, U.N. Camouflage, 2012. Impression numérique sur polyester, 100 x 150 cm (chaque drapeau).
Collection MAC VAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne. Acquis avec la participation du FRAM Île-de-France.
Photo © Marc Domage.

Comment rappeler que, dans l’Antiquité, l’hospitalité était une pratique courante, là où aujourd’hui l’hôte se transforme le plus souvent en étranger indésirable et l’hospitalité en hostilité ? Comment rendre compte, inversement, de l’importante mobilisation citoyenne qui soutient et accueille les migrants ? La création contemporaine, par la distance qu’imposent les oeuvres et leurs interprétations, bouscule, interpelle, et nous amène à penser autrement. Les propositions artistiques, qu’elles soient métaphoriques, poétiques, critiques ou engagées, reflètent les déséquilibres du monde.

L’hospitalité est ainsi abordée dans sa double acception. Elle est envisagée du point de vue de celui qui accueille et de celui qui est accueilli. Mais l’exposition dévoile également en creux son voisinage troublant avec son antonyme, l’hostilité.
De quelle manière les artistes explorent et donnent à voir l’urgence de la situation, la précarité et l’invisibilité, l’errance, le désenchantement et la répression ? Et plus généralement, les questions du départ et des circulations, du difficile enracinement mais aussi de la main tendue, du rêve et du désir d’ailleurs ?
Autant de thèmes qui rythment le parcours, laissent aux oeuvres la possibilité de coexister, dialoguer dans une pluralité d’engagements et de lectures, en étroite correspondance avec un regard philosophique. Fabienne Brugère et Guillaume le Blanc, auteurs de La fin de l’hospitalité, ont été invités à collaborer à ce projet, ponctuant de leurs écrits les chapitres de l’exposition.

Persona grata, « personne bienvenue » en latin, résonne ici comme un appel.

Commissariat
Anne-Laure Flacelière, chargée de l’étude et du développement de la collection du MAC VAL
Isabelle Renard, cheffe du service des collections et des expositions du Musée national de l’histoire de l’immigration
Le commissariat est accompagné par les philosophes Guillaume Le Blanc et Fabienne Brugère, auteurs du livre La fin de l’hospitalité (Flammarion, 2017).
Lire notre entretien

L'exposition au MAC VAL
kimsoja_personagrata_minisite_home
Kimsooja, Bottari-truck - Migrateurs, 2007-2009. Photographie couleur, caisson lumineux, 128 x 182,5 x 25,5 cm. Collection Musée national de l’histoire de l’immigration, Photo by Thierry Depagne, Courtesy of MAC VAL and Kimsooja Studio.

Avec les oeuvres de : Eduardo Arroyo, Marcos Avila Forero, Bertille Bak, Richard Baquié, Taysir Batniji, Ben, Bruno Boudjelal, Mark Brusse, Pierre Buraglio, Mircea Cantor, Étienne Chambaud, Kyungwoo Chun, Philippe Cognée, Delphine Coindet, Julien Discrit, Thierry Fontaine, Jochen Gerz, Ghazel, Marie-Ange Guilleminot, Mona Hatoum, Éric Hattan, Laura Henno, Emily Jacir, Yeondoo Jung, Bouchra Khalili, Kimsooja, Claude Lévêque, Lahouari Mohammed Bakir, Lucy Orta, Bernard Pagès, Yan Pei-Ming, Cécile Paris, Mathieu Pernot, Jacqueline Salmon, Bruno Serralongue, Esther Shalev-Gerz, Société Réaliste, Djamel Tatah, Barthélémy Toguo, Patrick Tosani, Sabine Weiss...

Commissariat : Ingrid Jurzak, chargée de l’étude et de la gestion de la collection du MAC VAL.
En savoir plus sur l'exposition du MAC VAL


ISSN 2114-821X



Nous suivre...
Newsletter
Facebook
Twitter

Intégrer nos actus
Rss Rss

Partager...




Emplois & Concours


Galeries
Tripode Ding Récipient à aliments avec motifs rapportés
Exposition "Fleuve Congo", Quai Branly, 22 juin au 3 octobre 2010
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
Exposition temporaire : Dans le blanc des yeux. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Jarre en gris type Cizhou à décor de poisson et plantes aquatiques
Coupe avec couvercle surmonté d'un cavalier, Exposition "Dogon", Musée du Quai Branly, 5 avril au 24 juillet 2011
ChauvetSHSAnthropoweb18
ratton_bangwa
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
Exposition Lapita,ancêtres océaniens. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Masque anthropomorphe
Sambō-KojinJapanese god included in the Buddhist pantheon as a "temporary manifestation"Japan. 19th centuryWood. H 47 cmFormer collections of the Musée archéologique, 1884Musée d’ethnographie de GenèvePhoto : J. Watts The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism9 September 2015 – 10 January 2016
Déguisement de Sourvaskar ( Bulgarie)
Coupe en or munie d'une anse
Récipient à sagou