Approches comparées de l'enseignement des langues et de la formation des enseignements




L'enseignement des langues se porte plutôt mal en France, qu'il s'agisse de l'enseignement de la langue maternelle (trop nombreux sont les enfants qui ne savent pas lire à l'entrée en 6ème) ou de celui des langues étrangères. L'enquête conduite par le Réseau européen des responsables des politiques d'évaluation des systèmes éducatifs en 2002 sur les compétences en anglais des élèves de 15 à 16 ans, dans sept pays européens, corrobore indéniablement ce fait, puisque les compétences des élèves français sont nettement inférieures à celles des élèves des six autres pays et que leurs compétences sont moins bonnes en 2002 qu'en 1996, quel que soit le domaine. Et si cet enseignement se porte plutôt mal, il convient peut-être de s'interroger sur les formations des enseignants de langues... Sont-elles adaptées et permettent-elles de former des enseignants qui pourront former des élèves capables de s'exprimer à l'écrit et à l'oral dans une ou plusieurs langues et de comprendre les locuteurs étrangers ? Et si d'autres pays avaient pris des initiatives intéressantes dans ce domaine... nous avons tout intérêt à croiser les points de vue, en éducation comme ailleurs.

Carolina Gonçalves est enseignante à l'Escola Superior de Educaçâo de Lisboa. Dominique Groux est Professeur à l'université des Antilles et de la Guyane.

Lundi 5 Septembre 2011
Carolina Gonçalves, Dominique Groux dir.

Carolina Gonçalves, Dominique Groux dir.