Bijoux et bijoutiers de l'Aurès : Traditions et innovations




La parure berbère constitue un ensemble d'une grande richesse dont les expressions régionales, parfois spectaculaires, ont de longue date marqué voyageurs et observateurs. Si les bijoux kabyles, bien connus par la technique de l'émail cloisonné, et ceux des Touaregs, reconnaissables à leurs formes géométriques et à leur décor incisé, ont déjà fait l'objet d'études ethnographiques et d'ouvrages illustrés, ceux de l'Aurès faisaient encore exception. Les voici à présent minutieusement décrits et replacés dans le cadre des traditions qui les ont façonnés depuis le Néolithique. L'histoire des bijoux de l'Aurès est en effet indissociable de celle de ce massif au relief tourmenté, peuplé de farouches tribus chaouias ayant su résister aux invasions successives, et où furent tirés les premiers coups de feu de la guerre d'Algérie. Cette résistance millénaire aux influences extérieures confère toute leur force à des traditions locales qui semblent parfois directement surgies du passé et parmi lesquelles la bijouterie occupe une place de choix. Ainsi, les étonnantes parures des femmes de l'Aurès s'affichent comme les emblèmes d'une culture chaouia fortement ancrée, originale, bien que l'on décèle dans certains bijoux des emprunts anciens romains ou byzantins ainsi que des innovations techniques et stylistiques plus récentes. Grâce à ses travaux ethnologiques effectués dans les villages de l'Aurès et à sa parfaite connaissance des collections conservées dans les musées algériens et français, Tatiana Benfoughal nous fait découvrir les richesses et les subtilités des bijoux aurésiens.


Lundi 20 Juillet 2015
Tatiana Benfoughal



ISSN 2114-821X



Partager...

Nous suivre...
Newsletter
Facebook
Twitter






Galeries
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
Exhibitions, l'invention du sauvage
Masque, Bali
Musée du quai Branly. Exposition temporaire : « Maori, leurs trésors ont une âme ». Du 4 octobre au 22 janvier 2012. Vue de l'exposition.
Buschmen
Coupe avec couvercle surmonté d'un cavalier, Exposition "Dogon", Musée du Quai Branly, 5 avril au 24 juillet 2011
ChauvetSalledesLionsSHSAnthropoweb
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
Musée du quai Branly. Exposition temporaire : « Maori, leurs trésors ont une âme ». Du 4 octobre au 22 janvier 2012. Vue de l'exposition.
Jarre en gris type Cizhou à décor de poisson et plantes aquatiques
Peignes à tatouer, Exposition Lapita,ancêtres océaniens. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
The Yellow River
Voile de visage de Bédouine, burqa, Musée du quai Branly. Exposition dossier : "L'Orient des femmes vu par Christian Lacroix". Du 8 février au 15 mai 2011.
ChauvetSHSAnthropoweb96
Local Fashion around Kard Luang Market - Chiangmai
Lit nuptial en cèdre blanc sculpté dans le style Penang, Exposition temporaire : "Baba bling - Signes intérieurs de richesse à Singapour ". Du 05 octobre 2010 au 30 janvier 2011.
Exhibition "The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism"Scenography by Atelier de scénographie Pascal Payeur, Paris / Photo : MEG, V. Tille The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism9 September 2015 – 10 January 2016