Eclats de voix : Une anthropologie des voix




Une anthropologie de la voix consiste dans ce paradoxe de ne plus écouter la parole mais la qualité de sa formulation, ses vibrations sonores, affectives, ses singularités. Non plus s’arrêter sur le sens des mots mais sur la tessiture de la voix. Détachée de la parole, la vocalité se donne comme émission subtile d’un corps, elle nous touche, nous bouleverse ou nous irrite, elle est d’emblée un lieu de désir ou de méfiance. Objet de fantasme, elle suffit parfois à susciter l’amour ou la haine envers une personne inconnue entendue seulement à distance à la radio ou au téléphone. Aucune science n’en épuise l’interrogation, même si l’acoustique, la phonétique ou la linguistique essaient de la résorber dans leur savoir. Elle fuit de partout, elle ne se laisse pas circonvenir. L’émotion liée à l’écoute d’une voix ne tient pas à ses propriétés acoustiques mais à son impact sur le désir de celui qui écoute. Il en va de même du visage, les deux éléments les plus intimes, les plus singularisés de l’humain et ceux qui se dérobent le plus. En donnant chair au langage, la voix le donne à entendre. Quand elle disparaît la parole s’efface aussi car elle n’existe pas sans la voix qui lui donne corps. La voix qui nous importe ici est celle de la vie quotidienne, celle qui fait sens et dont l’influence marque nos existences. Il s’agit ici de frayer le chemin à une anthropologie sensible et d’explorer le mi-dire de la voix.

Biographie de l'auteur
David Le Breton est professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg, membre de l’Institut universitaire de France et du laboratoire URA-CNRS « Cultures et sociétés en Europe ». Il est l’auteur, entre autres, de Anthropologie de la douleur, Du Silence, Eloge de la marche, La Saveur du monde, Mort sur la route (roman noir) et Expériences de la douleur.

Jeudi 1 Septembre 2011
David le Breton



ISSN 2114-821X



Partager...

Nous suivre...
Newsletter
Facebook
Twitter






Galeries
Hache Cultuelle
Poupée Kachina
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
ChauvetSHSAnthropoweb18
RAMSÈS II (Sésostris) momifié l'an 1258 avant J.C. Pierre LOTI non momifié en l'an 1909
Déguisement de Sourvaskar ( Bulgarie)
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
Tripode Ding Récipient à aliments avec motifs rapportés
Exhibition "The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism"Scenography by Atelier de scénographie Pascal Payeur, Paris / Photo : MEG, V. Tille The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism9 September 2015 – 10 January 2016
Exhibitions, l'invention du sauvage
Musée du quai Branly. Exposition temporaire : « Maori, leurs trésors ont une âme ». Du 4 octobre au 22 janvier 2012. Vue de l'exposition.
Occupied Pleasures
The Amida BuddhaJapan, Kyōto. 18th centuryGolden wood. H 100 cmGift Edmond Rochette in 1938Musée d’ethnographie de GenèvePhoto : J. Watts The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism9 September 2015 – 10 January 2016
ratton_024
Buffet-autel catholique, Exposition temporaire : "Baba bling - Signes intérieurs de richesse à Singapour ". Du 05 octobre 2010 au 30 janvier 2011.
Exposition temporaire : Dans le blanc des yeux. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Masque de China Supay