Géographie militaire et géostratégie : enjeux et crises du monde contemporain




Depuis la fin de l’antagonisme des deux blocs et l’espoir de voir la paix s’imposer sur tous les continents, sous l’effet de la mondialisation et de l’accélération des échanges, une nouvelle géographie des rivalités et des tensions se dessine. Terrorisme international, guerres de frontières, conflits pour la maîtrise des ressources énergétiques sont autant de crises qui bouleversent l’équilibre sécuritaire et militaire hérité de la période post-guerre froide. 
Pour comprendre ces mutations et la complexité de ce nouvel ordre géostratégique, cet ouvrage dresse un état des lieux des grandes dynamiques contemporaines : croissance des dépenses militaires mondiales et développement de l’intelligence économique comme arme stratégique ; limites de l’hyperpuissance américaine et reconstruction de puissances militaires vieillissantes (Russie) ; émergence de nouveaux acteurs stratégiques (Chine, Inde). 
Car si les conflits tendent à diminuer, leur nature change et des zones de tension et de chaos (« zones grises »), échappant à tout contrôle, font leur apparition. Si les organisations internationales interviennent désormais davantage dans des opérations de consolidation de la paix et de reconstruction, elles doivent aujourd’hui faire face à de nouveaux défi s (terrorisme, prolifération des armes nucléaires) et enjeux actuels (préservation de l’environnement en temps de guerre). 

Philippe Boulanger, professeur des universités en géographie, spécialiste des questions de défense et de géographie militaire, est professeur associé aux Écoles militaires de Saint-Cyr-Coëtquidan et à l’École de guerre de Paris.

Jeudi 1 Septembre 2011
Philippe Boulaner

Philippe Boulaner