Les enfants exposés aux violences collectives




Présentation de l'éditeur

A l’articulation de l’individuel et du collectif, de la psychanalyse, de l’histoire et de l’anthropologie, ce livre s’intéresse aux soins psychiques à apporter aux bébés, aux enfants et aux adolescents, qui, exposés aux violences collectives, risquent de perdre la trace de leur origine. Cet ouvrage analyse l'impact des violences collectives sur les enfants (bébés, enfants et adolescents) et accorde une importance à l'aspect transculturel ancré dans une épistémologie psychanalytique. À partir de leur champ de recherche clinique, les auteurs apportent un éclairage sur des ébranlements du processus de développement. Ils rapportent des observations fines menées dans différents contextes, proposent leurs analyses et dessinent des pistes pour penser les modalités de soins.
 

Biographie de l'auteur

Marion Feldman est maître de conférences en psychologie HDR (université Paris-Descartes), psychologue-clinicienne, chercheure au PCPP EA 4056 Sorbonne Paris Cité, Institut de Psychologie. Elle a publié Entre trauma et protection : quel devenir pour les enfants juifs cachés en France (1940-1944) ? (érès, 2009). Elle s’intéresse particulièrement à la clinique des affiliations et à l’impact de l’histoire collective sur le fonctionnement familial et la construction individuelle de l’enfant.

Jeudi 24 Août 2017
Marion Feldman (dir.)