Médias et classes populaires : les usages ordinaires des informations



Finalement, à quoi servent les informations ? Qu'est-ce qui nous pousse, chaque matin, à allumer la radio ou la télévision pour savoir " ce qui s'est passé " durant la nuit ? Pour répondre à ces questions, l'auteur a mené une enquête auprès des " gens ordinaires " d'un grand ensemble HLM de la banlieue bordelaise.


A travers des observations et des entretiens, il dresse le portrait des rapports intimes que les gens des milieux populaires tissent avec les informations. Les actualités ne servent pas seulement à forger son opinion de citoyen ou à justifier ses prises de position politique, loin s'en faut. Il s'agit aussi de gérer son angoisse devant les aléas d'une existence précaire, de trouver sa place dans la hiérarchie sociale et de rendre supportable sa condition de dominé, gérer sa vie conjugale et amicale, transmettre des valeurs et des visions du monde à ses enfants. Prendre au sérieux l'intérêt manifesté pour les faits divers, le sport, les pages people mais aussi pour certains problèmes économiques et sociaux, permet de mieux saisir toutes les fonctions sociales des actualités. A travers les commentaires qui en sont faits dans les espaces publics ou dans la sphère privée, il apparaît que les rapports de classes s'expriment de façon aiguë, avec une attention toute particulière aux questions de justice et d'équité. Contribution à la connaissance des classes populaires contemporaines et à leurs formes spécifiques de compétence politique, ce livre suggère la diversité des usages que chacun peut faire, quel que soit son milieu social, de ces biens culturels particuliers que sont les informations.

Après avoir été monteur à la télévision (journal télévisé d'Arte, magazines pour France 5), Vincent Goulet est enseignant-chercheur à l'université de Nancy 2 (département d'information-communication) et membre du Centre de Recherche sur les Médiations (CREM). Il a obtenu pour sa thèse de sociologie dont est issu cet ouvrage, le Prix de la recherche 2009 de l'Inathèque de France.

Lundi 6 Septembre 2010
Vincent Goulet



ISSN 2114-821X



Partager...

Nous suivre...
Newsletter
Facebook
Twitter






Galeries
Outgrowth
Fleuve Congo
Figure Tellem, Exposition "Dogon", Musée du Quai Branly, 5 avril au 24 juillet 2011
Peignes à tatouer, Exposition Lapita,ancêtres océaniens. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
Masque anthropomorphe
Pierre Loti en costume de dignitaire chinois. Pékin 1900-1901.
Buschmen
Maternity figure with children
ratton_expo_004
ratton_024
Exhibitions, l'invention du sauvage
Déguisement de Sourvaskar ( Bulgarie)
Japanese Still Lifeby Auguste Donnay (1862-1921)Belgium. Early 20th centuryOil on canvas, mountedMusée des Beaux-Arts de Liège (BAL)D.R. The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism9 September 2015 – 10 January 2016
The Yellow River
Exposition Lapita,ancêtres océaniens. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Volet de grenier, Exposition "Dogon", Musée du Quai Branly, 5 avril au 24 juillet 2011
Voile de visage de Bédouine, burqa, Musée du quai Branly. Exposition dossier : "L'Orient des femmes vu par Christian Lacroix". Du 8 février au 15 mai 2011.