La période d'essai des CDI : une réforme "en demi-teinte"


Traditionnellement, on considère que cette période donne le temps, à l’employeur comme au salarié, de vérifier que le travail se déroule dans des conditions satisfaisantes et ce, avant tout engagement définitif.
La période d’essai est donc, en l’occurrence, une situation qui place les parties en présence dans une position attentiste fondée sur un intérêt certain (I), qui permet à chacun des co-contractants d’apprécier pendant cette durée de la période d’essai (II) pour l’un la capacité d’occuper le poste proposé, pour l’autre l’adaptabilité à ce même poste et à ces conditions de travail. La loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008 modifie les règles de cette période, mais quel en est l’apport (III) pour garantir une relation contractuelle de bonne foi entre les parties ?

L’accès à cette ressource est réservé aux abonnés.

Pour veiller, partager, votre actualité scientifique francophone, abonnez-vous à partir de 4,5€

La période d'essai des CDI : une réforme "en demi-teinte"
Rédigé le Jeudi 23 Juin 2011