Le corps affligé. La conception du corps dans les médecines indiennes et l'usage de la possession en Inde du Sud


Les médecines savantes indiennes, la médecine āyurvédique et son homologue tamoule, la médecine citta (sk siddha), ont développé une classification très élaborée des troubles psychiques à partir des étiologies et de la symptomatologie. Les troubles consécutifs à la prise de possession du corps d’un patient par des entités surnaturelles y tiennent une place remarquable. L’évolution des textes médicaux montre que cette étiologie surnaturelle tend à être minorée au profit d’une étiologie organique centrée sur le déséquilibre humoral. Néanmoins, dans la perception populaire, l’étiologie surnaturelle est largement préférée à une interprétation des désordres comportementaux basée sur une défaillance physique de la personne. Cette étiologie ouvre l’espoir vers des perspectives thérapeutiques alors que les médecines formelles indiennes ou la biomédecine n’apporte qu’une solution bien souvent provisoire et dispendieuse.

L’accès à cette ressource est réservé aux abonnés.

Pour veiller, partager, votre actualité scientifique francophone, abonnez-vous à partir de 4,5€

Le corps affligé. La conception du corps dans les médecines indiennes et l'usage de la possession en Inde du Sud
Rédigé le Mardi 15 Mars 2011