Caricatures : Hugo à la Une
Infos pratiques
du Jeudi 13 Septembre 2018 au Dimanche 6 Janvier 2019
Maison Victor Hugo
Paris
Description
La maison de Victor Hugo présente pour la première fois une exposition autour de l’image publique de Victor Hugo à travers le style de la caricature. La renommée de Victor Hugo et son engagement politique ont fait de l’écrivain un sujet de prédilection des caricaturistes de son temps qui souvent, l’ont croqués plutôt rudement et parfois même avec férocité.

Parmi ces dessinateurs il sera possible de retrouver des signatures prestigieuses de Daumier, G. Doré, Cham, Gill, Lepetit, Nadar, Roubaud…
Les visiteurs de la maison de Victor Hugo sont ainsi invités à découvrir une sélection de plus de 150 caricatures (parmi un fonds de plus de 300 œuvres) à travers un parcours chronologique en quatre grandes parties, de 1830 aux funérailles du poète en mai 1885.
Il s’agira d’un voyage dans son œuvre et ses engagements politiques… Cet accrochage fera la lumière sur la place grandissante que le poète occupe dans la société française. Ce sera aussi l’occasion de rendre hommage aux journaux et aux dessinateurs qui avec leur extraordinaires coup d’œil et de main démontrent tout leur mordant, leur ironie et parfois, leur retenue.

Le parcours de l’expo
La forte tête - 1830-1848 : Les principaux traits qui vont caractériser Hugo jusqu’à l’exil : petit corps, grande tête, front immense, chevelure tirée en arrière s’inventent sous le crayon notamment de Benjamin Roubaud.
Détestation générale - 1848-1852 : La véritable entrée en politique de Victor Hugo est très mal perçue par les caricaturistes, qui raillent son ambition, ses discours emphatiques et le pouvoir qu’il est supposé avoir en disposant du journal L’Evénement. Le ton changera à mesure que Hugo passe du clan conservateur à celui de l’opposition.
La renommée de l’absent - 1852-1870 : La censure interdit le nom ou la représentation de Victor Hugo jusqu’au milieu du Second Empire. On l’évoque malgré tout à travers ses œuvres écrites en exil : Légende des siècles, Les Misérables, Les Travailleurs de la mer, L’Homme qui rit. Il apparaît alors barbu et la plume des caricaturistes est plus empreinte de respect.
Hugophobie et Hugolâtrie - 1870-1885 : Salué presque unanimement à son retour d’exil, l’auteur des Châtiments enfin publiés au grand jour bénéficie d’un traitement quasi hagiographique. Son attitude pendant la Commune et son soutien aux communards massacrés ou condamnés lui valent une volée de caricatures féroces. Les dernières années sont celles de l’apothéose et du culte rendu au « Père Hugo ».


ISSN 2114-821X



Nous suivre...
Newsletter
Facebook
Twitter

Intégrer nos actus
Rss Rss

Partager...




Emplois & Concours


Galeries
Costume cérémoniel de guérisseur Nganga
Déguisement de Sourvaskar ( Bulgarie)
Masque de China Supay
Poupée Kachina
Exposition Lapita,ancêtres océaniens. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
Fleuve Congo
ChauvetSHSAnthropoweb10
Sambō-KojinJapanese god included in the Buddhist pantheon as a "temporary manifestation"Japan. 19th centuryWood. H 47 cmFormer collections of the Musée archéologique, 1884Musée d’ethnographie de GenèvePhoto : J. Watts The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism9 September 2015 – 10 January 2016
Exhibitions, l'invention du sauvage
Cavalier sur un caïman volant, Mandé, Exposition "Dogon", Musée du Quai Branly, 5 avril au 24 juillet 2011
La dame du fleuve
ChauvetSHSAnthropoweb88
Buffet-autel catholique, Exposition temporaire : "Baba bling - Signes intérieurs de richesse à Singapour ". Du 05 octobre 2010 au 30 janvier 2011.
Masque, Bali