IMéRA : Appel à candidatures┋Programme Méditerranée
Infos pratiques
le Jeudi 26 Septembre 2019
Description
L’IMéRA est l'institut d'études avancées d'Aix-Marseille Université, membre du RFIEA (Réseau Français des Instituts d’Etudes Avancées) au niveau national, de NETIAS (Network of European Institutes for Advanced Study) au niveau européen et d'UBIAS (University-Based Institutes for Advanced Study) au niveau mondial.

Chaque année, l’institut accueille une trentaine d’artistes et de scientifiques de toutes les disciplines (résidents), sélectionnés à l'issue d'une procédure d’évaluation aux normes internationales les plus strictes, avec présélection des dossiers et évaluateurs externes.

L’IMéRA promeut les approches interdisciplinaires expérimentales innovantes dans tous les domaines du savoir. Depuis septembre 2016, l’activité de recherche au sein de l’institut est articulée autour de quatre programmes thématiques : Art, Science et Société ; Méditerranée ; Phénomènes globaux et régulation ; Regards croisés – Explorations interdisciplinaires.

Programme Méditerranée
Le programme Méditerranée

accueille chaque année en résidence des chercheurs, des écrivains et des artistes qui travaillent dans le champ des « études méditerranéennes ».

Observatoire méditerranéen de l’interdisciplinarité, l’IMéRA met l’accent sur l’ouverture vers le monde méditerranéen. Les résidents accueillis à l’IMéRA dans le programme Méditerranée seront retenus à partir de leurs propres questions et à partir d’une approche interdisciplinaire qui interroge le monde méditerranéen dans sa diversité.

Le programme Méditerranée de l’IMéRA porte sur toutes les problématiques méditerranéennes d’intérêt interdisciplinaire, parmi lesquelles, principalement, les trois suivantes :

L’islam méditerranéen
Cette référence à l’islam méditerranéen s’inscrit dans le sillage des travaux de Jacques Berque et de Mohammed Arkoun.

Il s’agit de contextualiser l’islam, loin de tout essentialisme et de tout littéralisme, dans sa dimension méditerranéenne. Cela signifie notamment qu’il traverse les frontières, épouse les mobilités et les diasporas, d’une rive à l’autre de la Méditerranée, qu’il prend en compte la pluralité des héritages historiques et civilisationnels comme des contextes séculiers, et qu’il reconnaît notamment la place de l’Autre, en particulier des minorités religieuses.

Penser l’islam méditerranéen vise à ouvrir d’autres chemins, à offrir de possibles alternatives en dehors des visions rigoristes, littéralistes ou salafistes qui traversent et qui travaillent en profondeur l’islam contemporain.

L’approche sera ici résolument interdisciplinaire et convoque aussi bien la philosophie, le droit, l’histoire, l’anthropologie, l’étude des textes et de leurs traductions, comme les questions de transmission entre les héritages, gréco-latin et judéo-arabe.

Les résidents liés à cet axe seront invités à contribuer à l’expression d’une pensée critique dans l’islam contemporain et méditerranéen et à la circulation des idées en Méditerranée. Ils travailleront en lien avec le titulaire d’une Chaire dédiée, la Chaire Averroès, qui bénéficie du soutien de l’Initiative d’Excellence d’Aix-Marseille Université (A*MIDEX) et de la Fondation de l’Islam de France.

Styles de vie en Méditerranée
La question du « Comment vivre ? » ou des Styles de vie est une plaque sensible, un analyseur qui permet d’interroger la transformation de nos modes de vie, au croisement de la pensée et de la création.

Les styles de vie en Méditerranée font l’objet d’un atelier de recherche à l’IMéRA dans lequel les résidents seront appelés à contribuer activement. Exploration de la culture au quotidien, à l’échelle de la Méditerranée, des modes de vie et des formes de vie qui sont à l’œuvre et qui se transforment sous nos yeux, il s’agit dans ce cadre d’explorer des chantiers inédits et d’ouvrir des perspectives nouvelles.

L’approche par les styles de vie est par principe interdisciplinaire et sollicite aussi bien la recherche, en sciences humaines et sociales comme en sciences dures, la pensée critique, la création littéraire ou plastique. Des chercheurs, comme des écrivains et des artistes, peuvent répondre à l’appel dans ce domaine.

Ils pourront notamment travailler en lien avec le ou la titulaire de la Chaire Camus, ouverte à candidatures dans cet appel (détails ci-dessous), dédiée à la littérature et aux nouvelles formes d’écriture, qui bénéficie du soutien de l’Initiative d’Excellence d’Aix-Marseille Université (A*MIDEX)

Demain(s)
Comment donner un nouveau visage à l’avenir ? Peut-on penser l’après du désastre ? De nouvelles approches prospectives peuvent-elles voir le jour à l’échelle de la Méditerranée ?

Compte tenu des changements climatiques et des bouleversements en cours de nos éco-systèmes, que peut-on anticiper pour le futur ? Quelles transformations à venir pour nos modes de vie en Méditerranée ?

Les résidents liés à cet axe seront invités à une réflexion ouverte sur les questions internationales en Méditerranée, dans la diversité de leurs problématiques et de leurs disciplines. La Chaire « Germaine Tillion, demain la Méditerranée » est ouverte à candidatures dans cet appel (détails ci-dessous) pour une résidence en 2020-2021.

CONTACT : Thierry Fabre, directeur du Programme Méditerranée - thierry.fabre@univ-amu.fr

Candidature
Les candidats à cet appel peuvent présenter leur candidature au choix :

dans le cadre du programme général décrit ci-dessus
dans le cadre de la Chaire Camus
dans le cadre de la Chaire Germaine Tillion
Ils devront le préciser dans la fiche de candidature (« Options de candidature »).

Calendrier
Date limite de candidature : 26 septembre 2019 à 13h

Durée des résidences : 5 ou 10 mois

Périodes de résidences proposées (au choix du candidat, plusieurs choix possibles) :

Du 07.09.2020 au 03.02.2021 (5 mois - semestre 1)
Du 15.02.2021 au 09.07.2021 (5 mois - semestre 2)
Du 07.09.2020 au 09.07.2021 (10 mois - année complète) - pour les scientifiques uniquement
Conditions d’éligibilité
Les candidatures sont ouvertes aux scientifiques de toutes les disciplines, juniors ou seniors (accueils de 5 ou 10 mois).

Les candidatures sont aussi ouvertes aux artistes pour le programme "Art, science et société" et aux écrivains pour le programme "Méditerranée" (accueils de 5 mois).

L’IMéRA participe également aux programmes d’accueil des scientifiques en exil soutenus par le Réseau Français d’Instituts d’Etudes Avancées (RFIEA) et le Ministère Français de l’Éducation nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR).

Sont éligibles les candidats réunissant ces conditions :

Présenter un projet en relation avec l’un des quatre programmes de recherche de l’IMéRA
Ne pas avoir résidé en France plus de 12 mois dans les trois années précédant l’appel à candidatures
Pour les chercheurs, être titulaire d’un doctorat ou d’un Ph.D.
Pour les chercheurs hors programmes d’accueil des scientifiques en exil, disposer d’un contrat de travail (permanent ou non) dans une université ou un établissement de recherche étranger pendant la résidence
Rémunération
Rémunération des chercheurs

juniors : indemnité de 2000 euros mensuels
seniors : indemnité de 3000 euros mensuels
Sont considérés comme juniors les chercheurs ayant, à la date de clôture de l’appel à candidatures, une expérience postdoctorale dans la recherche à temps plein comprise entre 2 et 9 années.

Sont considérés comme seniors les chercheurs ayant, à la date de clôture de l’appel à candidatures, au moins 10 années d’expérience postdoctorale dans la recherche à temps plein, et les professeurs d’université.

Rémunération des artistes

Les artistes perçoivent une indemnité ou un salaire, selon la position statutaire du candidat, qui s’élève à 2000 euros mensuels.

Critères de sélection
Les critères d’évaluation des dossiers sont, de manière non exhaustive :

le parcours du candidat
le projet de recherche / d'écriture / de recherche en vue d'une création
l’aspect interdisciplinaire
l’inscription de la recherche dans la région d’Aix-Marseille (perspectives d’interactions avec des structures, des équipes et des laboratoires locaux ; utilisation de ressources locales – terrain, archives…)
Candidature
Le dossier en ligne est constitué des pièces suivantes :

Le formulaire de candidature dûment rempli (champs obligatoires)
Des fichiers à télécharger :
un Curriculum vitae incluant une liste de publications
une présentation du projet de recherche ou de création (maximum 5 pages) suivie d’une bibliographie sélective (obligatoire pour les chercheurs)
pour les chercheurs juniors, une à trois lettres de recommandation
Programme Méditerranée 2020-2021- Chaire Camus IMéRA/A*MIDEX : conditions de la candidature et de la résidence
L’IMéRA accueille chaque année des chercheurs, des artistes et, depuis 2019, un écrivain en résidence dans le cadre du programme Méditerranée, grâce notamment au soutien de l’initiative d’excellence d’Aix-Marseille-Université (A*MIDEX).

Il s’agit de faire toute sa place, dans un Institut d’études avancées, à la littérature comme forme à part entière de la connaissance et d’ouvrir un espace à l’écriture, à la mise en récits du monde. La Méditerranée n’existe que pour autant qu’elle se raconte, « identité narrative » dirait Paul Ricoeur. Elle se fabrique, de textes en textes, depuis l’Iliade et l’Odyssée ou les Mille et Une Nuits jusqu’aux récits et romans les plus contemporains.

Placée sous le signe de Camus, écrivain universel et profondément méditerranéen, qui a donné un visage à la pensée de midi, cette pensée de la mesure face à la démesure, cette Chaire offre une résidence à un écrivain. C’est un territoire ouvert à l’écriture, à la littérature et à l’imaginaire.

L’écrivaine ou écrivain choisi dans le cadre de la Chaire Camus sera amené à contribuer aux travaux de l’atelier de recherche sur les styles de vie en Méditerranée. Il sera également appelé à contribuer aux publications, séminaires, conférences ou événements prévus dans le cadre du programme Méditerranée.

Calendrier

Date limite de candidature : 26 septembre 2019, à 13h (heure française)

Durée de la résidence : 5 mois

Période de résidence : du 15 février au 9 juillet 2021


ISSN 2114-821X



Nous suivre...
Newsletter
Facebook
Twitter

Intégrer nos actus
Rss Rss

Partager...






Galeries
Fleuve Congo
ChauvetSHSAnthropoweb84
Pagaie, Exposition Lapita,ancêtres océaniens. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Costume cérémoniel de guérisseur Nganga
Masque cimier zoomorphe
Poupée Kachina
Album champ de Mars 1895
Foreshore Defender (Défenseur du littoral)
Figure Tellem, Exposition "Dogon", Musée du Quai Branly, 5 avril au 24 juillet 2011
Exposition temporaire : Dans le blanc des yeux. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
Outgrowth
Exhibitions, l'invention du sauvage
Cape de pluie
Exhibition "The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism"Scenography by Atelier de scénographie Pascal Payeur, Paris / Photo : MEG, V. Tille The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism9 September 2015 – 10 January 2016