L'Accès aux savoirs en situation de migration




On retrouve dans les Lycées professionnels parisiens un fort taux d'illettrisme qui touche particulièrement des enfants de migrants. Cette recherche explore rétrospectivement leurs parcours scolaires et familiaux afin d'identifier des facteurs de vulnérabilité, de protection et de prévention. L'analyse par théorisation ancrée des entretiens menés auprès d'adolescents, parents et enseignants font ressortir une altération des fonctions maternelle, paternelle et grand-parentale dans la migration, qui vulnérabilise particulièrement les enfants au moment de l'entrée dans les grands apprentissages et entraîne une rupture précoce dans les relations famille-école. Mais l'orientation en filière professionnelle constituerait une stratégie de reprise dans l'après-coup, que des enseignants ayant des compétences transculturelles favorisent. Cette étude offre des pistes de réflexion nouvelles quant au rapport aux savoirs des enfants de migrants de par le monde. La prise en compte des dimensions transférentielle, culturelle et historique des relations pédagogiques est bénéfique pour tous, ce qui offre de précieuses perspectives de collaboration entre enseignants et psychologues.

Jeudi 24 Septembre 2015
Adeline Sarot