La promesse de non-restitution comme condition d'enquête ethnographique en Nouvelle-Bretagne


Chez les Sulka de Nouvelle-Bretagne (East New Britain Province, Papouasie Nouvelle-Guinée), parmi lesquels j'ai effectué plusieurs recherches ethnographiques, les questions portant sur les activités d'un mouvement messianique appelé Kivung constituèrent l'un des sujets les plus sensibles à aborder avec mes interlocuteurs en raison des réticences et des tensions très vives suscitées par son évocation. Ce mouvement était minoritaire dans l'aire sulka et ses membres, qui habitaient le même village, se plaignaient de faire l'objet de persécutions multiples : persécutions de l'Eglise et de l'administration locales qui dénonçaient avec véhémence l'existence dans la région de ce qu'elles appelaient un "culte du cargo" ; persécutions du gouvernement provincial qui envoyait ses adeptes en prison parce qu’ils refusaient de payer leurs impôts ; et persécutions des Sulka extérieurs au mouvement, vus comme autant de malfaisants potentiels dont il fallait redouter des attaques de sorcellerie.

L’accès à cette ressource est réservé aux abonnés.

Pour veiller, partager, votre actualité scientifique francophone, abonnez-vous à partir de 4,5€

La promesse de non-restitution comme condition d'enquête ethnographique en Nouvelle-Bretagne
Rédigé le Jeudi 24 Février 2011