Sur l'érotique mystique indienne



Toute femme nue incarne la Nature, la prakrti. On devra donc la regarder avec la même admiration et le même détachement que l'on apporte à considérer l'insondable secret de la Nature, sa capacité illimitée de création. La nudité rituelle de la yoginî a une valeur mystique intrinsèque : si, devant la femme nue, on ne découvre pas dans son être le plus profond la même émotion terrifiante qu'on ressent devant la révélation du Mystère cosmique - il n'y a pas rite, il n'y a qu'un acte profane.


Dans la pûja (le " culte " proprement dit) on adore le lieu où la nâyîkâ est assise, on fait des offrandes et on baigne la femme comme on baigne la statue d'une déesse. Pendant ce temps-là, le pratiquant répète mentalement des formules. La concentration atteint son maximum quand il porte la nâyîkâ dans ses bras et la dépose sur le lit, en répétant la formule : Hlîng klîng kandarpa svâhâ. L'union a lieu entre deux " dieux ". Le jeu érotique se réalise sur le plan transphysiologique, car il ne prend jamais fin. Pendant le maithuna, le yogin et sa nâyîkâ incorporent une " condition divine ", en ce sens que, non seulement ils expérimentent la béatitude, mais qu'ils peuvent contempler directement la réalité ultime. Il s'approche du Bouddha et recueille de sa bouche cette leçon inattendue : " Les femmes sont les dieux, les femmes sont la vie, les femmes sont la parure. Soyez toujours en pensée parmi les femmes !

Les Carnets se composent de textes rares et précieux, courts et radicaux, inédits ou disparus, de penseurs et écrivains majeurs. Ils ouvrent un accès direct aux réflexions aussi bien qu'aux fictions de ces auteurs qui ont formé la pensée et la littérature contemporaines.

Vendredi 17 Septembre 2010
Mircea Eliade



ISSN 2114-821X



Partager...

Nous suivre...
Newsletter
Facebook
Twitter



Emplois & Concours



Galeries
ChauvetSHSAnthropoweb96
Maternity figure with children
Amulette
Masque, Bali
Musée du quai Branly. Exposition temporaire : « Maori, leurs trésors ont une âme ». Du 4 octobre au 22 janvier 2012. Vue de l'exposition.
Exposition temporaire : "Baba bling - Signes intérieurs de richesse à Singapour ". Du 05 octobre 2010 au 30 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Exhibition "The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism"Scenography by Atelier de scénographie Pascal Payeur, Paris / Photo : MEG, V. Tille The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism9 September 2015 – 10 January 2016
ratton_expo_004
Peignes à tatouer, Exposition Lapita,ancêtres océaniens. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Masque anthropomorphe
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
Pierre Loti en costume de dignitaire chinois. Pékin 1900-1901.
Coupe en or munie d'une anse
Buschmen
Jarre en gris type Cizhou à décor de poisson et plantes aquatiques
Exposition Lapita,ancêtres océaniens. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Exposition Lapita,ancêtres océaniens. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996