Enfants de l'immigration, une chance pour l'école




Et si la perspective changeait ? Si on cessait de voir comme un problème la présence au sein de l’école française d’un nombre croissant d’enfants de l’immigration ? Marie Rose Moro, directrice de la Maison des adolescents de Cochin (Maison de Solenn, Paris), reçoit en consultation de nombreux enfants de migrants en proie à l’échec scolaire. Elle livre ici un point de vue courageux et constructif : oui, on peut aider les enfants de migrants à réussir à l’école et à y être heureux et, de ce fait, permettre à tous les élèves d’accéder à une diversité, une altérité, qui les prépare à un monde de plus en plus ouvert et complexe. Elle trace ainsi les contours d’un projet susceptible de donner un élan à toute la société.
 
Marie Rose Moro est pédopsychiatre, psychanalyste. Chef de file de l’ethnopsychanalyse et de la psychiatrie transculturelle en France, psychiatre au sein de l’ONG Médecins sans frontières depuis 1988, elle dirige les recherches de psychiatrie en situation humanitaire. Elle a publié de nombreux livres, notamment Les ados expliqués
à leurs parents (Bayard 2010) et Nos enfants demain. Pour une société multiculturelle (Odile Jabob, 2010), Aimer ses enfants ici et ailleurs. Histoires transculturelles (Odile Jacob, 2007)).


Vendredi 17 Février 2012
Marie Rose Moro