Identité religieuse et minorités. De l’Antiquité au XVIIIe siècle




Voir l'ouvrage
Voir l'ouvrage
Le présent ouvrage envisage la place que tient la religion dans l’identité des minorités, à partir de trois axes : la spécificité de l’identité religieuse des minorités, puisque celles-ci se définissent selon d’autres critères (linguistiques, sociaux, politiques, etc.) que la religion ; la manière dont les minorités religieuses ont été observées et jugées par des personnes qui leur étaient extérieures (juristes, théologiens, voyageurs ou diplomates), et les stratégies adoptées pour vivre sa différence.
Avec le soutien de l’université d’Angers.

Lundi 14 Mai 2018
François Brizay (dir.)