L'anthropologie empirique, chaînon manquant


Qu’est-ce qu’une discipline ? Une branche de Qu'est-ce qu'une disciplines ? Une branche de la connaissance et aussi ce qui est associé à des règles. L’anthropologie est certes une discipline mais une discipline indisciplinée car elle n’a pas les règles qui constituent une branche spécifique de la connaissance, comme c’est le cas de la sociologie, de la psychologie, de l’histoire, de la physique, de la biologie. Une discipline suppose au moins un objet de connaissance et des méthodes qui lui soient propres, ainsi qu’une possibilité d’être empirique et théorique. Au début du xxie siècle, l’anthropologie sociale et culturelle – souvent d’ailleurs les adjectifs ne sont pas cités – est synonyme d’ethnologie qui elle-même est une sociologie, une science sociale. Les objets de l’anthropologue et du sociologue sont souvent les mêmes, et depuis très longtemps, ce qu’oublient parfois les ethnologues, les sociologues font de l’observation participante. L’argument de l’altérité, du regard des différences, sur les différences, par les différences – mais lesquelles ? –, qui n’est plus tenable géoculturellement aujourd’hui, revient de fait à valoriser l’étonnement qui est le fondement de toutes les opérations scientifiques. Il y a bien un risque à ce que cette anthropologie-là n’ait rien qui lui appartienne en propre, et soit un fourretout désignant des spécialistes de sciences sociales (sociologues et ethnologues), des philosophes, des paléontologues aussi. C’est surtout l’ambiguïté avec les premiers qui me préoccupe et dont il serait sans doute opportun de se défaire pour faire de l’anthropologie une discipline.

L’accès à cette ressource est réservé aux abonnés.

Pour veiller, partager, votre actualité scientifique francophone, abonnez-vous à partir de 4,5€

L'anthropologie empirique, chaînon manquant
Rédigé le Mardi 13 Septembre 2011