La bonne gouvernance et la forêt


Dans les mythes fondateurs de toutes les civilisations du monde, la forêt apparaît comme un lieu légendaire et archaïque, celui où vivaient (où vivent encore) les faunes et les « nymphes », le domaine des sorciers et des esprits, le jardin des origines (cf. les contes sur l’origine de l’agriculture), la source des savoirs (le bwété)(1), le lieu de la profusion et de l’exubérance de la nature. La forêt, et surtout la forêt équatoriale, est dans l’inconscient collectif l’image spatiale de l’inépuisable(2), de l’absence de lois, une figure du désordre originel, le lieu aussi où se construit la vérité.

L’accès à cette ressource est réservé aux abonnés.

Pour veiller, partager, votre actualité scientifique francophone, abonnez-vous à partir de 4,5€

La bonne gouvernance et la forêt
Rédigé le Mardi 30 Mars 2010