La flûte des origines. Un soufi d'Istanbul




Commander l'Opus
Commander l'Opus
Au cours d entretiens avec Dominique Sewane, l auteur revient sur les épisodes décisifs de son adolescence à Istanbul, sur lesquelles il avait gardé le silence. Elles l ont amené sur la Voie soufie des Mevlevi ou « Derviches Tourneurs », suivie clandestinement par sa famille à l époque du « Renouveau » de la Turquie : bouleversement au son du Ney et à l audition de chants mystiques lors de concerts spirituels donnés au « tekke » (couvent soufi), et surtout, quand il s est mis à l écoute de son père hospitalisé à Londres, Soufi d une haute élévation de pensée. Le lecteur accompagne un jeune Soufi dans sa découverte d un prodigieux héritage spirituel. Il partage les craintes de l auteur quant à son devenir. « Si le soufisme est une barque, la religion est l océan » écrit Kudsi Erguner, rappelant que cette forme de spiritualité, née avec l islam, lui est inhérente. En Turquie autrefois, un Soufi suivait l enseignement d un cheikh dans un tekke. A l avènement de la République d Atatürk en 1922, toute forme d expression religieuse a été proscrite, les tekke fermés. Une série de décrets ont décidé en quelques jours de la réforme de l écriture, la musique, la mode vestimentaire. Les cérémonies soufies ont été interdites. De nos jours, bien que les décrets n aient pas été abrogés, de pseudo danseurs et musiciens soufis sont encouragés à s exhiber en public afin d attirer un tourisme de masse. L auteur constate un véritable « soufi boom » à l échelle mondiale, qui n a jamais compté autant de faux cheikhs se réclamant d une tradition dégradée. Si l on en croit son cri final, « le soufisme n est plus aujourd hui qu un nom, alors qu il était une vérité sans nom ». Il s est donc donné pour mission de transmettre dans sa vérité l héritage reçu dans sa jeunesse. Célèbre internationalement, il enseigne la musique savante ottomane dans plusieurs pays, notamment à Venise, où il a créé l ensemble Bîrûn) et à l université de Rotterdam. Il a traduit une grande partie de l uvre inédite de Rûmi.

Lundi 25 Novembre 2013
Kudsi Erguner



ISSN 2114-821X



Partager...

Nous suivre...
Newsletter
Facebook
Twitter



Emplois & Concours



Galeries
Exposition "Fleuve Congo", Quai Branly, 22 juin au 3 octobre 2010
ChauvetSHSAnthropoweb121
Musée du quai Branly. Exposition dossier : "L'Orient des femmes vu par Christian Lacroix". Du 8 février au 15 mai 2011. Vue de l'exposition.
Musée du quai Branly. Exposition temporaire : « Maori, leurs trésors ont une âme ». Du 4 octobre au 22 janvier 2012. Vue de l'exposition.
Sambō-KojinJapanese god included in the Buddhist pantheon as a "temporary manifestation"Japan. 19th centuryWood. H 47 cmFormer collections of the Musée archéologique, 1884Musée d’ethnographie de GenèvePhoto : J. Watts The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism9 September 2015 – 10 January 2016
Masque de China Supay
ChauvetSHSAnthropoweb84
The Yellow River
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
Ralf Marsault, Résistance à l'effacement - Nature de l'espace et temporalité de la présence sur les Wagenburgs de Berlin entre 1990 et 1996
Pierre Loti en costume de dignitaire chinois. Pékin 1900-1901.
Exposition temporaire : Dans le blanc des yeux. Du 9 novembre 2010 au 9 janvier 2011, Musée du Quai Branly
Volet de grenier, Exposition "Dogon", Musée du Quai Branly, 5 avril au 24 juillet 2011
La dame du fleuve
Japanese Still Lifeby Auguste Donnay (1862-1921)Belgium. Early 20th centuryOil on canvas, mountedMusée des Beaux-Arts de Liège (BAL)D.R. The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism9 September 2015 – 10 January 2016
Exhibition "The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism"Scenography by Atelier de scénographie Pascal Payeur, Paris / Photo : MEG, V. Tille The Buddhism of Madame Butterfly. Buddhist Japonism9 September 2015 – 10 January 2016
Occupied Pleasures
ChauvetSHSAnthropoweb18