Mayas : de l'aube au crépuscule au Guatemala - Dossier d'exposition

Sophie Haberbüsch



Mayas : de l'aube au crépuscule au Guatemala - Dossier d'exposition
A travers plus de 160 pièces exceptionnelles qui, pour la plupart, ne sont jamais sorties de leur pays
d’origine, l’exposition propose de découvrir les Mayas du Guatemala, l’une des trois civilisations qui ont marqué l’histoire de l’Amérique précolombienne.

Dans une volonté de valorisation de la sauvegarde du patrimoine national du Guatemala, l’exposition met en avant les dernières grandes découvertes archéologiques sur plusieurs sites récemment
étudiés - notamment El Mirador qui figure en tête de la liste des 5 sites sélectionnés en vue d’une
nomination au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ces dernières recherches permettent de présenter aujourd’hui une conception plus large et plus
complexe de la civilisation maya, en décrivant la grande variété et l’évolution de son organisation
sociale, de ses formes architecturales et de ses styles artistiques.

Céramiques peintes, stèles, pierres fines taillées, éléments funéraires, vestiges architecturaux,
ornements..., présentés selon un parcours chronologique, offrent un panorama complet de la
culture maya du Guatemala, son développement, son apogée et son déclin.

L’exposition propose également un portrait actuel de cette civilisation en présentant un ensemble
de photographies et un multimédia sur la culture maya contemporaine.

La civilisation maya apparaît à la fin du IIIe millénaire avant J.-C. et connaît son apogée entre le VIe
siècle et le IXe siècle de notre ère. Elle entre alors en décadence, avant de disparaître lors de la
conquête espagnole au XVIe siècle, laissant derrière elle de nombreuses ruines de palais et temples
pyramidaux. Elle a également développé le seul système d’écriture intégral de cette région du
monde avant l’arrivée des européens.

  • Dossier d'exposition en pièce jointe
mqb_cp_les_mayas.pdf MQB_CP_Les MAYAS.pdf  (192.46 Ko)