Portrait : Jean Nke Ndih


Jean Nke Ndih, grand intellectuel apprend "à lire et à écrire la forêt" dans son village natal du Cameroun.

D'observé quand les anthropologues venaient quérir les récits de son père, il est devenu aujourd'hui observant. C'est avec âme et cœur que Jean s'engage à situer dans notre monde moderne les pratiques culturelles traditionnelles des pygmées, en commençant par les Bagielli.

L'esprit éclairé enseigna l'histoire à Yaoundé avant de venir préparer une thèse à l'Université Catholique de Louvain.

L’accès à cette ressource est réservé aux abonnés.

Pour veiller, partager, votre actualité scientifique francophone, abonnez-vous à partir de 4,5€

Portrait : Jean Nke Ndih
Rédigé le Mercredi 13 Novembre 2013