Conflit et rapports sociaux en Asie du Sud - Introduction


En paraphrasant la maxime, nous pourrions dire que le conflit ne se crée pas, ne disparaît pas mais qu’il se transforme sans cesse. Le conflit est permanent et immanent aux relations humaines individuelles et collectives. Loin d’être biologiquement déterminé ou le résultat d’une propension naturelle de l’être humain à l’agressivité, il est au contraire une forme de comportement apprise, un mode d’interaction sociale institutionnalisé, construit et défini culturellement (Sluka, 1992 : 23-24). Le conflit s’inscrit en outre dans des structures sociales et des conjonctures historiques qui tendent à en définir les formes et l’intensité selon les sociétés et les époques considérées.

L’accès à cette ressource est réservé aux abonnés.

Pour veiller, partager, votre actualité scientifique francophone, abonnez-vous à partir de 4,5€

Conflit et rapports sociaux en Asie du Sud - Introduction
Rédigé le Lundi 29 Novembre 2010