Les 10 commandements de l'ère numérique




Internet, le web et les gadgets omniprésents que nous portons sur nous font désormais partie de nos vies. Mais ont-ils vraiment tenu toutes leurs promesses ?

Sommes-nous pleinement satisfaits de ces technologies numériques sensées simplifier nos vies ?

Il est facile d’admettre que ce n’est pas le cas. Par la force des choses, nous nous sommes adaptés à ces outils bien plus qu’ils se sont adaptés à nous.

Nous nous sommes habitués à être passifs, à ne rien modifier, à ne pas chercher à tout comprendre. Jusqu’à perdre de vue l’essentiel : le sens de ce que nous faisons, la façon dont nous vivons, travaillons, ou interagissons avec nos semblables.

Aujourd’hui, il est devenu indispensable et urgent de changer la nature de nos vies numériques. Et, quand Douglas Rushkoff, gourou de la cyberculture,  jadis pionnier et évangélisateur du numérique, se penche avec lucidité sur ce qu’est devenu notre cyber-monde, cela donne un texte fort, sans concession et terriblement utile.

Un ouvrage qui nous rappelle que nous avons, tous, une responsabilité dans la manière dont nous utilisons ces outils et ces technologies, et dans la manière dont ils façonnent nos vies. Il met en évidence nos comportements devenus banals, mais loin d’être dépourvus de conséquences néfastes, et même dangereuses à court terme.

Ces « 10 commandements » marqués du sceau de la sagesse apportent un éclairage et une prise de recul qui ne visent qu’un seul but : replacer l’humain au cœur des technologies numériques.

Ce livre d’une rare pertinence, accessible à tous et empreint de bon sens, nous aide à reprendre le contrôle.

Il faut le lire, le relire et faire lire. De toute urgence.
 

Biographie de l'auteur

Auteur d'une douzaine de best-sellers consacrés aux médias et à la société, Douglas Rushkoff est considéré comme l'une des figures majeures de la cyberculture aux États-Unis. Chroniqueur pour plusieurs magazines et quotidiens, auteur d'une série de films documentaires consacrés au monde du numérique, il a écrit pour le New York Times et intervient sur plusieurs chaînes de radio et de télévision. Il s'est vu décerner le Prix Neil Postman pour l'ensemble de sa carrière et a obtenu le Prix Marshall McLuhan.

Lundi 25 Janvier 2016
Douglas Rushkoff