Michèle Fieloux, Jacques Lombard



Galerie de photos
contporain13
41yB3AkzjLL._SL500_
contporain122
contporain121
sujetsociété23
contporain132
contporain12
contporain112
contporaingenal
contporain111
contporain11
51DLk-4Dx0L._SY445_
contporain131
sujetsociété221
sujetsociété2
contporain113
contporain1
dechiffrer1A


Pratiques de possession, médiations et fabrication du contemporain





Pratiques de possession, médiations et fabrication du contemporain

 
Vivre dans un lignage. L'exemple du rituel du bilo
ou l'expression du sentiment familial. Madagascar.

 

             La question du sentiment religieux est bien au cœur de la relation du sujet à son espace social. Conviction vécue au plus profond des consciences individuelles qui nourrit dans le même temps le sentiment de l’appartenance à une même communauté. Le rituel malgache du bilo nous permet de nous interroger sur la plasticité d’un tel sentiment en approchant l’expérience des membres, jusqu’à six générations, d’un même lignage agnatique, défunts et vivants, regroupés à cette occasion avec leurs alliés de toute nature. Tous portés et réunis en quelque sorte par une mémoire partagée fondée sur une multiplicité d’éléments factuels et symboliques, d’images qui sont des amorces de l’imaginaire.

 

 
  • Textes de Michèle Fiéloux et Jacques Lombard
 1989 -  "La fête de l'argent ou le bilo du coton   in Les dynamiques internes de la transformation sociale, in Cahier des sciences humaines, ORSTOM, vol.25, IV, pp.499-511. 

2002 - "La danse de l’ancêtre. Le mal pour penser et dire le social dans les pratiques religieuses malgaches. "  in Convocations thérapeutiques du sacré, dir. R Massé et J. Benoist, Karthala, Paris, pp 295-305. Actes du Colloque "Religion, santé, maladie. Des cultes de guérison à la santé comme religion", Montréal, 2000.

2010 "Bilo ", Catalogue d'exposition : Madagascar. Photographies de Jacques Faublée, 1938-1941, Gollion: Infolio éditions / Genève: Musée d'ethnographie, 96 pages, 65 photos n/b.
 
 2011 - "Une leçon de choses malgache, Colloque "l'anthropologie comparative des sociétés insulaires de l'Océan indien occidental", LESC, Nanterre, 27-29 avril.
 
2012 -  "J’ai mal aux os. Rituels, imaginaire partagé et changement social " ; L’Autre, Cliniques, Cultures et Sociétés, Volume 13, n° 1, pp 41-50.  

2015 - "Mes ancêtres, mes os. Le sentiment d'appartenance à un lignage ", A paraître.




 

  • Films
1969 Jacques Lombard,  Bilo, 16mm, noir et blanc, 15' Orstom / Radio Télévision Malgache
 
Description d’un rituel bilo, sur la côte ouest de Madagascar dans la région de Morondava.

 

1987 Michèle Fiéloux et Jacques Lombard,  Histoire d’une femme ou la maladie du bilo,  23’, IRD. 
 
           La maladie particulière de la personne désignée comme bilo, est interprétée comme une inscription dans le corps d’une femme des dysfonctionnements internes au lignage qui mettent en péril son unité, sa reproduction et donc son avenir. 
La danse de la personne désignée comme bilo, fait émerger la présence, la « visibilité » de l’ancêtre dans le monde quotidien.








 

 
Du cosmos à l'intime.
L'exemple du rituel tromba ou les cultes urbains de possession à Toliara, Madagascar

 

             Il s’agit d’approcher un aspect particulièrement significatif des registres les plus subtils de l’échange et de la réflexivité révélés par la pratique de la possession née bien avant les royautés à Madagascar (XV-XIXe) et devenue l’une de leurs institutions politiques les plus importantes. Au lieu de dissocier les événements du quotidien de ceux qui relèvent de la possession comme s'il s'agissait de deux domaines exclusifs, nous avons choisi d’articuler l’ensemble de ces faits replacés dans leur contexte particulier afin de saisir cette dynamique particulière induite par l’intervention du possédé qui s’impose comme la "mémoire" du groupe, enregistrant un ensemble d'actes, de rêves, de sentiments, de souhaits, de conflits tus, qui lui donne une remarquable puissance d'action et une vraie capacité de mobilisation sociale. L’accumulation des matériaux empiriques réalisée par l’observation cumulée de nombreuses séances de possession (1990-1999) porte sur une échelle en quelque sorte ininterrompue entre le sensible et le social, entre la simple expression d’une angoisse à un extrême et l’intégration dynamique dans le jeu social, sous tous ses aspects, à l’autre bout.

 


 
  • Textes de Jacques Lombard
1991 - "Le tromba ", Le petit journal du Musée de l'Homme. Madagascar, fenêtres sur la vie : 5.
 
1995 -  "Le tromba ou la possession à Madagascar. Théorie politique et conviction religieuse  ". In Champion B., éd. : L'étranger intime. Mélanges offerts à Paul Ottino. Saint-Denis de la Réunion, université de la Réunion/Océan éditions : pp. 329-44.

 
  • Texte de Michèle Fiéloux
1999 - "Cultes de possessions et relations de genre. Les jeux de la bigamie à Madagascar", in Femmes plurielles, les représentations des femmes, discours, normes et conduite, sous la dir. de D.Jonckers, R.Carré, M.C.Dupré, Editions de la MSH, Paris, pp141-149.



 
  • Textes de Michèle Fiéloux et Jacques Lombard
 
1995  -  "Du royaume à la ville: le territoire des possédés (Madagascar) " in La construction religieuse du territoire, sous la dir. de J.F. Vincent, D. Dory, R. Verdier, L'Harmattan, pp.323-337. Actes du Colloque : "Religions et territoires.", CNRS, Clermont-Ferrand, 1993.
 
2000 - "Du premier frisson à la libre parole ", L’Autre, Cliniques et Cultures et Sociétés, n°3, Pensée Sauvage Ed, Grenoble, pp.455-473
 
2006 -  "Le maître du jeu. L’amour merveilleux et l’amour quotidien ", L’Autre. Clinique, Culture et Sociétés, vol 7, n°2, pp. 253-266. Actes du Colloque : "Education sentimentale", Revue L'autre, Aix-en-Provence, 2003.

2006 - Regards en gamme, Colloque : "La narration dans tous ses états. Nouvelles technologies, nouvelles questions ?", Institut d'ethnologie de l'Université de Neufchâtel.

2008 - "Regards en gamme. Chronique familiale ordinaire avec Personnage. Madagascar, Juillet-septembre 1991 ", Ethnographiques. org n°16, La narration dans tous ses états : nouvelles technologies, nouvelles questions ?  

2012 - "A family day-to-day chronicle with ‘Personages’ in Madagascar, Conference Spirits Possession : European Contributions to comparative studies Pecs, Ungary, 14th-16th Septembre 2012, à paraître.

2014 - "Chronique familiale quotidienne avec Personnages : le sujet et l'imaginaire social à Madagascar ", Etudes Océan Indien, INALCO, pp51-52.

 

  • Films de Michèle Fiéloux et Jacques Lombard

1991 Le prince charmant, 25', IRD
 
           Les communautés de possédés, lieux de parole, d’entraide, de convivialité qui foisonnent aujourd’hui à Madagascar dans des villes en pleine expansion, sont des révélateurs des difficultés de la vie moderne rencontrées par les nouveaux citadins. Clairette, responsable d’une de ces communautés, nous raconte comment elle est devenue une tromba, possédée par un prince, Raleva, originaire d’un royaume du nord-ouest de Madagascar.
Mention Spéciale du Jury, Semaine Internationale du Cinéma Scientifique, Ronda, 1992 2e Prix du Film Vidéo, Festival International de Documentaires Ethnographiques, Magie et Médecine dans les Sociétés Traditionnelles, Nuoro, 1996.


2007 Pourquoi tu pleures ?, 30’, IRD-CNRS 
 
           En conflit avec son père qui ne cesse de lui réclamer de l’argent afin de répondre à ses propres obligations, une jeune femme va tenter de communiquer avec lui au cours d’une séance de possession alors qu’elle est « habitée » successivement par deux Esprits, un jeune marin mort noyé et une ancienne prostituée.
De cette rencontre entre des êtres du monde invisible et un simple mortel va naître un dialogue entre un père et sa fille totalement inconcevable dans le quotidien et qui aboutira ainsi à une réconciliation et à de nouvelles relations.










Site créé par Sophie Haberbüsch-Sueur pour Michèle Fiéloux et Jacques Lombard

dans le Portail Anthropoweb.com